Activité 2018

FESTIVAL OCCITANIA VENERQUE

Découvrez Luc AUSSIBAL

Dés l’entame, on a compris : ça va déménager !

Vous vous trouvez rapidement subjugué par les textes en occitan, par le timbre de voix, des intonations vous surprennent. Un temps vous vous prenez, à penser au grand Claude de la place du capitole, le chanteur de jazz « à l’assent », pourtant devant vous, il vous semble apercevoir Lavillier. Sa carrure ne donne pas envie de lui voler la guitare à Luc AUSSIBAL. Pendant plus d’une heure c’est l’enchantement du rythme, des watts, des riffs, des phrasés de guitare développés par un guitariste que l’on devine quelque peu cabochard, bien planté devant un tapis de pédales d’effets. Un énergique batteur associé à un jeune bassiste se font plaisir à faire plaisir, en embarquant la rythmique. Enfin, une charmante jeune femme, souriante derrière ses claviers, apporte la note sucrée à ce menu détonant et étonnant.

Luc AUSSIBAL, c’est un nom, mais c’est visiblement un groupe. On ressent la complicité, l’envie et surtout la foi de démontrer que l’occitan reste une langue vivante parfaitement adaptée à des courants musicaux tels que la pop musique ou le hard rock ; capable de se faire une place dans un paysage largement occupé par la culture anglo-saxonne.

Compliments au groupe Luc AUSSIBAL veillez à garder l’inspiration, l’énergie et la foi.

MC

 Ça rai

tu cherches

Alai (Estivada 2014)

RANDO BALADE

Une nouvelle fois, l’Association du Patrimoine de Venerque (l’APV) organisait sa randonnée le lundi de la fête locale.

Le soleil réchauffait déjà l’atmosphère lorsqu’une soixantaine de marcheurs, se sont retrouvés avenue du moulin vieux. Après avoir découvert la mystérieuse pierre de St Brés, la joyeuse troupe a longé l’Ariège, avant de gravir le flanc du « Pech » pour atteindre la table d’orientation, non sans avoir au passage commenté le « trou de la mitraillette ». Il s’agit d’une petite dépression dans laquelle l’occupant allemand avait aménagé un nid de mitrailleuse pointant vers le pont de l’Ariège et l’actuelle place St Pierre.

La balade s’est poursuivie jusqu’à la ferme pilote de « la Baronnesse », pour une pose café, au cours de laquelle Denis BEZIAT a présenté ses techniques agricoles agroècologiques. La randonnée a poursuivi son cheminement par la traversée de « Jordi » jusqu’au lac de la tuilerie, lieu choisi pour le pique-nique. Le casse-croûte prit fin par l’hymne occitan, le « Cé canto », entonné sous l’impulsion de Francis COUSTOUZY désigné pour la circonstance, chef de cœur. Ce fut également le moment de rappeler la présence en ce lieu d’une briqueterie, qui contribua durant de nombreuses années, au développement de la commune.

Le chemin de Ginesty ramena la troupe vers le village. Le passage à Montfrousy, fut l’occasion d’évoquer la conquête du Languedoc par Thierry fils de Clovis, d’où il chassât les Wisigoth. Une brève présentation de l’extérieur de l’église et de son clocher fortifié préparait l’auditoire attentif à l’intervention de Désiré MIGNONAT pour une présentation de l’ancienne horloge.

C’est ici que le groupe s’est dispersé.

Les choses auraient pu en rester là. Pourtant bon nombre de participants se sont retrouvés sur les allées du Duc pour partager le repas festif organisé par le comité des fêtes et danser jusque tard dans la nuit.

Compliments aux membres de l’association du Patrimoine qui se sont investis dans la réussite de cette manifestation, d’autant plus que quelques unes et quelques uns d’entre eux se trouvaient également impliqués dans l’organisation de la fête locale.

Encore un grand moment de convivialité.

MC

RESTAURATION DE LA CROIX

DE

LA FERME DE MATILOUS

Merci à Bertrand et sa conjointe pour nous avoir alerté et contribué à la réussite de notre entreprise.